Vers le contenu


1978 - Tout corps vivant branché sur le secteur ...

Pour noter et disséquer les albums de Félix.

Notez Tout corps vivant branché sur le secteur ...

10
13
38%
9
14
41%
8
5
15%
7
1
3%
6
1
3%
5
0
Aucun vote
5
0
Aucun vote
4
0
Aucun vote
3
0
Aucun vote
2
0
Aucun vote
1
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 34


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Robobar
Pas le temps de decompter nos heures
Pas le temps de decompter nos heures
 
Messages: 1834
Inscription: Mer Nov 07, 2001 2:00 am
Localisation: 47.7333x3.9667

1978 - Tout corps vivant branché sur le secteur ...

Messagede Robobar » Mer Fév 23, 2005 1:57 pm

Image
Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir...
1978



TITRES :
1 / L'ascenseur de 22H43 1ère partie
2 / La fin du st-empire romain-germanique
3 / Je t'en remets au vent
4 / La maison borniol
5 / La cancoillotte
6 / L'ascenseur de 22H43 2ème partie
7 / Première descente aux enfers par la face nord
8 / 22 mai
9 / La dèche, le twist et le reste
10 / La fille du coupeur de joints
11 / Le chant du fou

CREDITS :
Paroles et musique :
Hubert Félix Thiéfaine
Guitares électrique et acoustique :
Jean-Pierre Robert
Basse, psaltérion, claviers, mandole :
Tony Carbonare
Batterie, percusssions, trompettes :
Jean-Paul Simonin
Claviers, violons, mandoline, banjo, guitare 12 cordes :
Gilles Kumeruck
Prise de son :
Gérard Pillant
Direction des arrangements et réalisation :
Tony Carbonare
Photo recto :
Monique Ernst
Maquette :
L'arbre à lettres

Editions Musicales MASQ
Production :
Hervé Bergerat

Distribution exclusive CBS - STE CD 26503

Le mot d'Hubert
Le premier album est toujours important, c'etait une carte de visite. Cela faisait 10 ans que j'avais envie de le faire, que je faisais toutes les maisons de disques. Il est peut-être trois fois disque d'or aujourd'hui mais a l'époque, il a coûté moins de 50.000 F (sourires). On a tout fait en 3-4 jours, tout en même temps, mixage compris. Heureusement qu'on connaissait bien les chansons et que ça roulait. Alors, évidemment, le son reste un peu maigre, même pour l'époque.


******************************************************************************************

Réédition de décembre 2007 :

Image

Reconnaissable à la bande rouge entourant le livret.

Prix vert 7€ à la Fnac
Dernière édition par Invité le Lun Fév 28, 2005 7:33 pm, édité 2 fois.
:elefant: Cicéron, c'est Poincaré... :elefant:


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Mélusine
Je flye vers la cité frontière
Je flye vers la cité frontière
 
Messages: 14213
Inscription: Mer Jan 05, 2005 1:08 am
Localisation: A l'autre bout des galaxies

Messagede Mélusine » Jeu Fév 24, 2005 7:54 pm

Cet album, je l'aime de manière inconditionnelle!!


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Maalox
j'mets mes crampons, gare tes bidoules
j'mets mes crampons, gare tes bidoules
 
Messages: 714
Inscription: Ven Jan 07, 2005 1:04 am
Localisation: Derriere la Castelluccia

Messagede Maalox » Ven Mar 04, 2005 3:39 am

tout pareil


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Lun Mar 14, 2005 3:38 pm

C'est clair que ses 3 premiers albums sont delirants et qu'aux 1ers abord, on pense qu'il n'y a pas vraiment de sens à totu ca

Et c'est ce que j'aime dans cet album
Car si on reflechit bien à chacune des chansons, chacun peut en trouver le sens.

Avec une préference pour la fin du Saint empire germanique, la maison Borniol (cultissime celle la) et le chant du fou




vivement que revienne le cholera
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 11:34 am

allez, hop, un ptit sujet de debat à propos de cet album

Que vous inspire le parallele entre les titres des chansons : "1ere Descente aux enfers par la face nord " et "l'ascenseur de 22h43"?

d'un coté on a une descente aux enfers, et de l'autre une montée vers le ciel ou vers autre chose

Y a matiere à en discuter je pense ;)
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Uther
Baby ça vient ne change pas d'joint
Baby ça vient ne change pas d'joint
 
Messages: 1169
Inscription: Mar Oct 21, 2003 5:59 pm
Localisation: Joinville-le-Pont

Messagede Uther » Mer Mar 16, 2005 2:39 pm

C'est un escalier qui mène au paradis, non ? :icon_wink:
Dernière édition par Uther le Mer Mar 16, 2005 2:55 pm, édité 1 fois.


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 2:51 pm

ah
y en a au moins que ca interresse

parce que là j'etais parti pour faire un bide


alors, oui on peut voir ca comme ca en effet

l'ascenceur est peut etre un moyen d'accès au paradis

mais Hubert a deja avoué qu'il ne croyait pas à tout ca

je pense que ca cache autre chose

Il dit qu'il vient de babylone, peut etre est ce lui l'envoyé de l'enfer qui vient chercher les nouveaux morts
=> "Il se peut même que tu sois décedée"

"Les quais seront encombrés de pendus"
les quais sont peut etre les quais qui bordent le styx ou un truc du genre

z'en pensez quoi les autres?
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Uther
Baby ça vient ne change pas d'joint
Baby ça vient ne change pas d'joint
 
Messages: 1169
Inscription: Mar Oct 21, 2003 5:59 pm
Localisation: Joinville-le-Pont

Messagede Uther » Mer Mar 16, 2005 2:57 pm

C'est une autoroute qui mène en Enfer, non?


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 2:58 pm

lol


bon t'arrete de me pourrir mon debat que j'ai :icon_evil:
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 3:05 pm

hum.....

je comprend pas les blagues sur le doc

je suis un ptit bleu..


et sinon, t'as un avis sur la question??

mais si tu preferes on peut se faire une crapette ;)
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Uther
Baby ça vient ne change pas d'joint
Baby ça vient ne change pas d'joint
 
Messages: 1169
Inscription: Mar Oct 21, 2003 5:59 pm
Localisation: Joinville-le-Pont

Messagede Uther » Mer Mar 16, 2005 3:07 pm

J'ai effacé mon message par erreur... Euh, je disais à l'instant :
Rooooh l'autre ! Je m'appelle pas le doc ! :icon_wink:

En référence aux bouleversements qui ont eu lieu ici et ailleurs du fait des posts logorrhéen dudit doc. :icon_wink:


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 3:10 pm

oki

c'etait du flood donc

une grosse logorrhée ;) pour reprendre ton terme
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Uther
Baby ça vient ne change pas d'joint
Baby ça vient ne change pas d'joint
 
Messages: 1169
Inscription: Mar Oct 21, 2003 5:59 pm
Localisation: Joinville-le-Pont

Messagede Uther » Mer Mar 16, 2005 3:20 pm


Mon avis...
Un texte d'André Breton éclaire à mon avis la poésie moderne d'une lumière telle qu'il n'a pas encore été parfaitement compris. Il se nomme "Signe Ascendant". La phrase qui l'introduit est, de mémoire, "je n'ai jamais éprouvé le plaisir intellectuel que sur le plan analogique". Le reste du texte est une éloge de l'analogie poétique par opposition à la logique de la raison. Ce texte, la première fois que je l'ai lu, il y a presque quinze ans, m'a profondément et durablement marqué. Il m'a permis de lacher prise face à une poésie, quelle que soit l'audace des comparaisons ou des métaphores qu'il contient.
En ce qui concerne les textes d'Hubert dont tu parles, je ne pense pas que l'étude logique puisse donner la moindre réponse. "Je demanderai ta main pour la couper" pourrait n'être qu'un très vilain jeu de mot dans un autre contexte.
Le texte de "l'Ascenseur" est un mélange aigre-doux d'humour léger et d'images tragiques, c'est ce qui fait sa force, et qui me touche.
"La première descente" est du même bois, mais moins douloureux et plus sérieux, il me semble. Moins audacieux, aussi. Le refrain paraît décalé par rapport au reste. Il me semble, qu'en concert, ce refrain a d'ailleurs été modifié...


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
BloodyMan
Je me jette sous les projos
Je me jette sous les projos
 
Messages: 3403
Inscription: Ven Fév 25, 2005 10:48 am
Localisation: entre deux voyages, entre deux verres d'alcool

Messagede BloodyMan » Mer Mar 16, 2005 3:28 pm

ah, une reponse constructive



Uther a écrit:Mon avis...
En ce qui concerne les textes d'Hubert dont tu parles, je ne pense pas que l'étude logique puisse donner la moindre réponse. "Je demanderai ta main pour la couper" pourrait n'être qu'un très vilain jeu de mot dans un autre contexte.


je suis d'accord la dessus

Je ne sais pas s'il existe une logique dans ce texte mais le but de mon post etait justement d'en discuter.
Je pense qu'à travers cette "analogie poetique", il delivre peut etre une sorte de message, et c'est cet aspect que je voulais developper

après, il est impossible d'etudier du thiefaine rationnellement

Uther a écrit: Il me semble, qu'en concert, ce refrain a d'ailleurs été modifié...


exact

ca faisait : Liberté, Liberté, Tu t'laisses aller




enfin, bref, j'adore essayer de decrypter les messages (subliminaux?) d'hubert dans ses chansons mais sont ils vraiment decryptables?? ca c'est un autre debat.....
mouais


Avatar de l’utilisateur
Hors Ligne
Mélusine
Je flye vers la cité frontière
Je flye vers la cité frontière
 
Messages: 14213
Inscription: Mer Jan 05, 2005 1:08 am
Localisation: A l'autre bout des galaxies

Messagede Mélusine » Jeu Mar 17, 2005 1:25 am

BloodyMan a écrit:allez, hop, un ptit sujet de debat à propos de cet album

Que vous inspire le parallele entre les titres des chansons : "1ere Descente aux enfers par la face nord " et "l'ascenseur de 22h43"?

d'un coté on a une descente aux enfers, et de l'autre une montée vers le ciel ou vers autre chose

Y a matiere à en discuter je pense ;)

Et qui te dit que l'ascenceur il monte??? Peut-être qu'il descend à vitesse grand V vers les profondeurs abyssales de l'enfer...
Dernière édition par Mélusine le Ven Juil 28, 2006 10:05 am, édité 1 fois.

Suivante

Retourner vers Index du forum

Retourner vers Méthode de dissection du pigeon à Zone-la-Ville

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités